L'apparition des asperges signe la véritable arrivée du printemps…

Que manger en avril

Éditorial - 01 avr. 17

En avril, ne te découvre pas d’un fil… Mais les asperges sont bel et bien là, les gariguettes et les ciflorettes remplissent tous les étals. Le cresson bat son plein, mais n’oubliez pas les épinards frais et les blettes. De quoi se refaire une santé après l’hiver.

Chez le marchand de primeurs

Fruits et légumes d’Europe

asperges, basilic, blettes, carottes, champignons cultivés (de Paris, etc.), chou-fleur, chou pommé, ciboulette, cresson, fraises, laitue, lentille, morille, persil, pois gourmands, pommes de terre, radis, romarin, salade, tomates, vitelottes

Les fruits et légumes importés

banane, fruits de la passion, kumquat, mangues, oranges, pamplemousses, pommes

Fruits secs

raisins secs, pistaches

Légumes secs

lentilles

Chez le boucher, volailler, tripier

agneau, bœuf, chevreau, porc, veau

Volailles d’élevage

bécasse, canard, chapon, lapin, poulet

Chez le poissonnier, écailler

Coquillages et crustacés

coquilles saint-Jacques, crevettes, huîtres, langouste, langoustines

Poissons frais

alose, carpe, daurade, lamproie, limande, lotte, maquereau, merlan, raie, saumon, thon, truite, turbot

Poissons fumés

haddock

Chez le crémier-fromager

beaufort, brocciu, comté, coulommiers, crottin de Chavignol, époisses, mimolette, mozzarella, parmesan, roquefort, saint-nectaire, tomme
crème

Tout comme l’arrivée des pois gourmands et des blettes.
L'alose remonte le cours des fleuves côtiers et de leurs affluents de la façade atlantique française, pour s’y reproduire, entre avril et juin.

Publier un commentaire