C’est le moment de sortir l’artillerie de Noël ! Mettez l’accent sur les lumières, surtout celles des bougies.

8 menus pour atterrir en 2020 : la compil

Éditorial - 27 nov. 19

Encore une nouvelle année qui se profile, que nous allons accueillir, comme d’habitude, réunis autour d’une table, pas forcément luxueuse, mais chaleureuse pour partager ce moment avec le cœur. Et les papilles… Vous cherchez des idées ? En voici quelques unes, livrées en vrac et sans épate, qui devraient vous aider à ne pas trop vous creuser le citron, ni y laisser la peau, pour passer de joyeuses fêtes en fanfare.

Pour vous permettre de réfléchir à la logistique de la fin décembre, voici quelques suggestions qui tiennent compte des différentes configurations qui peuvent se présenter à vous.

À chaque situation son menu

Vous êtes de 6 à 8 à table

>>> Vous avez le temps et un budget serré

• Commencez par un cappuccino de châtaignes Une surprenante, mais exquise, alliance châtaignes-café, parfumée d’une pointe de cognac.
• Jouez l’inattendu avec des potimarrons farcis individuels, tout à fait festifs et appréciés. Ils attendront sagement le repas dans le four. Servez avec une belle salade aux pignons.
• Terminez par une bûche aux pommes râpées, amandes, noix et cognac Encore un gâteau léger et parfumé à façonner dans un moule à bûche ou à cake.

>>> Vous avez le temps, mais avec une enveloppe plus fournie

• Commencez par une crème de panais au jus de truffe Dès qu’il y a de la truffe, même un simple jus (relativement abordable), la gastronomie n’est pas loin.
• Cette tourtière de poularde aux girolles vous évitera les préparatifs de dernière minute. On ne trouve de poularde qu’à cette saison, profitez-en.
• Ce parfait glacé aux pralines est à préparer largement à l’avance : la semaine qui précède ou même avant. Un souci de moins.

>>> Vous êtes débordé(e) avec un budget serré

• Commencez par des champignons cocotte, jolis comme tout et qui ne resteront pas trop sur l’estomac.
• Tentez la fondue savoyarde Demandez avant à vos convives s’ils apprécient le fromage. Mais votre temps aux fourneaux est vraiment limité. Il suffit de passer vous fournir chez le fromager et d’attraper du vin blanc chez le caviste.
• Terminez par infusion de fruit du dragon Tout autre dessert serait trop. Faites infuser la veille, bien sûr. Et ne regardez pas l’empreinte carbone.

>>> Vous êtes débordé(e), mais avec une enveloppe plus fournie

• Commencez par foie gras et artichaut De jolies assiettes pour ce simple assemblage (les fonds d’artichaut sont en bocal ou surgelés). Délicieux.
• Ces filets de turbot au beurre au yuzu sont un plat de luxe, mais divin. Commandez le turbot à votre poissonnier et fournissez-vous en beurre Bordier chez votre crémier préféré. Achetez des pousses d’épinard toutes lavées.
• Terminez par un ananas rôti aux fruits de la passion. Toujours les fruits de cette période qui permettent de terminer sur une note d’exotisme et de fraîcheur. Un dessert express.

Vous êtes de 8 à 12 à table

>>> Vous avez le temps et un budget serré

• Commencez par ces délicieux petits flancs à l’ail qui ne vous ruineront pas et surprendront la tablée.
• Le chaud-froid de volaille, c’est toujours impressionnant et ne demande qu’un bon poulet fermier, deux pour une plus grande tablée. Mais mettez-vous en cuisine la veille.
Prévoyez deux belles salades : salade de pommes-céleri et une salade de chou rouge à l’ail rose et à l’estragon.
• Terminez par avec du risalamande préparé quelques heures au préalable. Un dessert de Noël traditionnel au Danemark.

>>> Vous avez le temps, mais avec une enveloppe plus fournie

• Commencez par un foie gras confit au sel Faites-le deux jours avant et, vraiment, sans vous donner beaucoup de mal. Prévoyez 2 foies.
• Continuez avec du cabillaud en gravlax, nettement moins onéreux que le saumon et inattendu.
N’oubliez pas la sauce moutarde à l’aneth ou la rémoulade danoise.
• Terminez par une reine de Saba, un délice un peu vintage qu’il suffit de cuire dans un moule à bûche pour la circonstance. Vous tirerez suffisamment de tranches pour tous.

>>> Vous êtes débordé(e) avec un budget serré

• Commencez par une crème Dubarry qui convertira les plus méfiants au chou-fleur. Un nom pompeux parfait pour évoquer une fête, mais vraiment bon marché.
• Ces cuisses de canard au Schweppes ® ne vous demanderont aucun mal, cuiront tranquillement au four et surprendront vos convives pour une enveloppe raisonnable.
• Terminez avec un cake aux fruits rouges express. Prévoyez-en deux si vous êtes 12 à table.

>>> Vous avez le temps, mais avec une enveloppe plus fournie

• Commencez par des tomates farcies à l’avocat, même si ce n’est pas la saison des tomates, c’est prêt à l’avance et très frais.
• Deux épaules d’agneau aux épices, dattes et citron , ça marine, ça cuit longtemps, mais, au moins, c’est sans stress. Prenez-vous y seulement à l’avance.
Accompagnez d’une exquise semoule fine à la fleur d’oranger, d’après Manon Fleury, la jeune chef du Mermoz.
• Terminez avec les petits farcis de fruits de la passion d’Alain Passard. Ne gardez que les finitions pour la fin.

Au-delà…

Là, je vous conseille de passer au buffet self-service.
Certes, il faut prévoir davantage de plats que pour un repas assis, mais ne faites aucun complexe à vous faire aider par des convives toujours prompts à apporter leur spécialité.

Et essayez de trouver le temps, dans le courant de décembre, de préparer quelques pâtisseries et biscuits de Noël

• Pain d’épices à l’orange Cuisinez-en un courant décembre, c’est toujours pratique à avoir sous la main.
• Kringle aux amandes Un petit air de feuilletées danois pour un goûter d’hiver. Facile et vite fait.
• Biscuits de Noël à la cannelle Traditionnels et toujours appréciés. Une petite tournée avec le café ?

Vous avez aimé ces idées de repas de fêtes,

piochez-en aussi dans les archives…

comme ces quelques menus de fêtes, édition 2017

ou bien ces idées de menus pour vos fêtes (2016)

ou encore mes petits classiques de fêtes (2014)….

sans oublier les plats des retrouvailles en famille, parce qu’il n’y a pas que les réveillons….

ni les lentilles du Nouvel An !

Les accompagnements ne sont pas à négliger. Cette semoule à la fleur d’oranger fera merveille avec une épaule d’agneau confite.
Des petits farcis de fruits de la passion, d’après Alain Passard, voilà qui parachève les festivités en fraîcheur.

Publier un commentaire