Pour réunir enfants, neveux et cousins, Artelette imagine un bon repas chaud traditionnel autour d’une table au décor hivernal.

En fin d’année, il n’y a pas que les réveillons

Éditorial - 15 nov. 18

Parce que, entre les réveillons, même avant, même après, se déroule une longue période de chaleureuses retrouvailles familiales pendant laquelle on continue à se recevoir, mais sans huîtres ni foie gras. Alors voici un petit rappel de toutes sortes de plats familiaux, souvent mijotés, parfois vite faits, qui égaient les grandes tablées. J’ai donc ciblé les recettes simples, pas ruineuses, qui cuisent en général la veille sans se prendre la tête et s’attabler en toute sérénité. Même hors réveillon, n’oubliez pas les bougies.

À cuire au moins la veille

• Pot-au-feu Le plat familial par excellence. Veillez à soigner la moutarde et les sauces. Servez le bouillon avant ou gardez-le pour plus tard.
• Salade de pommes de terre au pot-au-feu Le meilleur du pot-au-feu de la veille.
• Choucroute Plat d’hiver, chaleureux, qui réjouit toujours les gourmands.
• Baeckeoffe Préparez-le 48 heures à l’avance (voire davantage et congelez-le pour le jour J), mais vous aurez les honneurs de l’assistance.
• Carbonade flamande Ça fait aussi partie de ces plats qu’il faut avoir prévu, mais Dieu que c’est bon…
• Gigot de sept heures Cuisson longue, et pour cause, mais avec très peu de surveillance.
• Petit salé aux lentilles Un plat d’hiver, pas sophistiqué, qui réchauffe. Prévoyez de bonnes moutardes.
• Plats de côte effilochés et légumes d’hiver rôtis Vous avez le bouillon (étonnant) en prime.
• Bœuf bourguignon Le classique des classiques qui fait toujours l’unanimité.
• Bollito misto Pot-au-feu italien, beaucoup plus copieux. Une longue préparation, vu le nombre de viandes, mais pour une véritable grande tablée. A son petit succès.
• Chili con carne À faire la veille pour un bon chili, mais vous pouvez envisager la version raccourcie avec des tomates en boîte et du steak haché.
• Ragoût de mouton aux mojhettes Pour vos amis charentais ou vendéens, vous leur ferez plaisir. On trouve de plus en plus de mojhettes (ou mogettes) en grande surface, mais dans les magasins bio.
• Goulash Pour se la jouer à la hongroise. Ensuite, il reste les betteraves cuites à préparer en salade.
• Jarret de veau aux échalotes Inratable, fondant, n’hésitez pas si votre boucher vend ses jarrets un prix raisonnable.
• Rôti de porc paysanne À faire mariner la veille dans l’eau de vie. Sinon, ce plat demande un peu de suivi, mais il est fondant à souhait !
• Rôti de porc cuisson lente Encore un plat qui cuit sans qu’on s’en occupe.
• Rouelle de porc au four Économique parce que la rouelle est un morceau oublié. Autant en profiter.
• Porc au lait Le plat qu’on n’a pas à surveiller, qui est un véritable régal.
• Chou farci Un plat rustique d’hiver, pas si compliqué que ça et d’une jolie présentation.
• Lasagne à la bolognaise On a beau dire, pour être bonnes, les lasagne, c’est long à faire, et le plat se vide en moins de deux. L’idéal, c’est d’avoir un plat déjà préparé au congélateur.
• Fondue savoyarde Assurez-vous que tout le monde aime le fromage, mais, dans ce cas, l’ambiance est assurée. Les ingrédients sont vite achetés : fromages (des bons) et vin blanc (de Savoie si possible).
• Aspic d’oranges La préparation des oranges est longue, à faire la veille, mais voilà un dessert ultra-light. Et joli !

À faire au dernier moment

• Croustillant de boudin Pour les amateurs de boudin, une façon de les cuire qui sort de l’ordinaire.
• Dos de cabillaud au chorizo Une alliance qui égaie et assaisonne cette cuisson toute simple.
• Filets de dorade à la moutarde Une sauce surprenante avec du poisson, mais excellente. Prenez une moutarde de choix.
• Waterzooï de poissons Un plat convivial assez rapide à faire pour peu que le court-bouillon et les légumes aient été préparés un peu à l’avance.
• Poulet au basilic thaï et à la citronnelle Courez vous fournir chez votre primeurs asiatique.
• Kaiserschmarren On dirait un dessert, mais c’est un plat unique. De quoi surprendre, mais le Kaiserschmarren va sûrement conquérir tout le monde.
• Æblekage, dessert danois aux pommes Dessert d’assemblage d’automne et d’hiver, typique, qui plaît toujours.
• Salade d’oranges à la marocaine Des oranges, tout simplement, mais bien présentées et parfumées.
• Bananes rôties Un fruit d’hiver facilement aménageable en dessert d’enfance.
• Pommes cuites au cassis et noisettes grillées Des pommes au four, quoi de plus simple ?

Le petit salé (ou une palette ou de la poitrine) aux lentilles, un plat qui réchauffe et qui mettra une ambiance chaleureuse autour de la table.
Faites rôtir les bananes sous le gril, puis saupoudrez-les de sucre et présentez-les avec une boule de glace. Un dessert improvisé facile.

1 commentaires

Michelle 30 nov. 18

Des plats très sympas que nous apprécions sur notre table, et comme tu le dis il n’y a pas que des réveillons. Merci pour ces idées. Bonne fin de journée.

Publier un commentaire