L’apparition des champignons sont le signe de l’approche de l’automne.

Que manger en septembre

Éditorial - 30 août 18

Depuis que nos étés reculent, septembre nous régale encore de mille fruits et légumes, de quoi bien prolonger les beaux jours et admirer cette belle lumière rasante des fins de journée. Quel délice !

Chez le marchand de primeurs

Fruits et légumes d’Europe

abricots, artichauts, aubergines, avocat, betteraves, brugnons, canneberges (ou cranberry), carottes, cassis, champignons, champignons sylvestres, chou pommé, chou-fleur, chou rouge, ciboulette, coings, concombres, courges, courgettes, cresson, échalotes, endives, estragon, figues, framboises, girolles, groseilles, haricots blancs, figues, framboises, laitue, marrons, melon, menthe, mirabelles, mûres, myrtilles, nectarines, oignons, oseille, panais, pastèque, pêches, persil, pommes, pommes de terre, potimarron, prunes, quetsches, radis, raifort, raisin, reines-claudes, romarin, thym, trompettes de la mort, truffe, vitelotte

Les fruits et légumes importés

cœurs de palmier, noix de coco

Fruits secs

abricots séchés, amandes (fraîches), ananas séché, pistaches, noisettes, raisins secs

Légumes secs

lentilles

Chez le boucher, le volailler, le tripier

cailles, perdreaux, faisan, sanglier

Volailles d’élevage

canard, lapin, pigeon, pintade, poule, poulet

Chez le poissonnier, l’écailler

Coquillages et crustacés

caviar, crevettes, écrevisses, homard, huîtres, langouste, langoustines, moules, praires, seiche

Poissons frais

carpe, dorade, lamproie, maquereau, merlan, saumon, truite

Chez le crémier-fromager

beaufort, Bresse bleu, camembert, cantal, crottin de Chavignol, emmental, époisses, mimolette, mozzarella, parmesan, reblochon, ricotta, tomme,
crème

C’est la fin de l’été, mais il y a des prunes et des mirabelles plein les étals.
Plein feu sur les figues, le délice de septembre !

Publier un commentaire