Sortez des sentiers battus. Donnez aussi un air de fête à vos plantes d'intérieur et même à vos bouquets de branchages.

Cinq menus pour Noël ou le Nouvel An

Éditorial et humeur - 26 nov. 20

Voilà, c’est dit, Noël, cette année, aura bien lieu. Préparons-nous à des festivités en comité réduit, ce qui présente bien des avantages en termes d’organisation. Pour le cercle élargi, Noël sera virtuel grâce à WhatsApp, Skype, Zoom, GoToMeet, etc., c’est tout de même formidable, le progrès !

Ceux qui préfèrent, après tout, peuvent décider de simplifier ce Noël à l’extrême et aller se fournir chez le traiteur, voire chez leur marchand préféré de surgelés. Les canards ou pintades farcis, accompagnés de sauces affriolantes, des bûches glacées, etc. sont très honorables pour la plupart.
Pensez aussi à votre volailler ou à votre boucher qui vend, en général, d’excellents rôtis de volailles ou autre qu’il n’y a plus qu’à glisser au four.
Le poissonnier, aussi, propose souvent des rôtis ou autres terrines de poisson. Sans compter les assortiments de fruits de mer !
Restez gourmands, mais décomplexés.

Pour les amoureux de cuisine, voici quelques idées qui changent des menus d’apparat habituels. En outre, c’est le moment de s’autoriser un petit tour à la cuisine au dernier moment : pour quatre ou six, c’est jouable.

Ces quelques idées devraient vous venir en aide pour fêter Noël en douceur.
C’est tout le bien que je vous souhaite.

1. Menu prestige pour se faire plaisir

• Crème de panais au jus de truffe Vous l’aurez cuisinée la veille, mais ajoutez le jus de truffe plutôt au moment de servir.
• Homard, bisque de crustacés Préparez cette sauce à l’avance, vous cuirez et dépiauterez les bestioles deux heures avant de passer à table. Ce sera prêt pour tout chauffer au dernier moment.
• Salade de fenouil, orange et noisettes Une note de fraîcheur bienvenue. À préparer après avoir dépiauté le homard. Elle tient aisément lieu de légumes.
• Soufflés au Cointreau Vous montez les blancs en neige au dernier moment : 8 minutes de cuisson. Les gourmands attendront à peine. Succès assuré !

2. Menu d’hiver convivial sans tralala

• Crème Dubarry Un délicieux velouté de chou-fleur, tout simplement, d’une finesse qui ravira les plus méfiants envers le chou-fleur.
• Potimarron farci Un vrai délice, même si ça semble un peu rustique, mais ce plat colle vraiment à une ambiance hivernale.
• Baba à la mousse d’orange C’est un peu long, mais ce n’est pas Noël 2020 tous les jours !

3. Menu irlandais : cheers guys !

• Seafood chowder Une soupe (une chaudrée, dirions-nous en Charente) qui fait office de plat complet. Mettez-y de la lotte, du haddock et du saumon, vous verrez que ce Noël se fera dans la bonne humeur. N’hésitez pas à utiliser du fumet de poisson déshydraté.
• Guinness bread Un pain moelleux à la bière brune qui accompagne le seafood chowder. Vous ne le regretterez pas.
• Carrot cake Pour terminer dans le ton. Donnez-lui une forme de buche ou de cake. Ou achetez un Christmas pudding chez votre épicier britannique préféré…

4. Menu oriental pour voyager

• Houmous Facile à préparer à l’avance. Je vous conseille de présenter les portions dans des coupelles individuelles pour que tout le monde ne trempouille pas dans le même plat…
• Épaule d’agneau aux épices, dattes et citron À commencer la veille pour la marinade, puis la viande cuit quatre heures sans surveillance. De quoi s’occuper du dessert.
• Clémentines confites, basboussa au millet Un dessert signature de la chef Manon Fleury. C’est un peu long, mais un régal absolu et si joli…

5. Menu inattendu pour changer

• Frittatensuppe Un bouillon autrichien aux crêpes qui vous surprendra. C’est ultra-simple et même light (vu ce qui suit, c’est voulu). Si votre bouillon est maison, c’est encore mieux.
• Poulet rôti à l’ail et au poivre vert, de Yotam Ottolenghi Je ne vous en dis pas plus, découvrez-le, c’est une divine surprise. Accompagnez-le de riz pilaf, par exemple, ou de semoule fine.
• Gâteau mousseux à l’orange Une recette d’Yves Camdeborde. Faites confire les oranges 24 ou 48 heures à l’avance et cuisinez ce gâteau la veille. D’une facilité déconcertante pour un résultat qui vous épatera.

Ces soufflés au Cointreau ou au Grand Marnier sont l'enfance de l'art, inratables et font un effet bœuf.
Avec ce poulet rôti à l'ail et au poivre vert, on est loin de la dinde ou du chapon, mais vous ne regretterez ni l'un ni l'autre.

Publier un commentaire