Seafood chowder, chaudrée irlandaise

Préparation : 20 min Cuisson : 20 min

Pour 6 personnes

  • Mélange de poissons et fruits de mer (saumon, colin, cabillaud, haddock, moules, crevettes, etc.) : 600 grammes
  • Fumet de poisson : 1 litre (1)
  • Beurre : 30 grammes (ou 2 cuillerées à soupe d’huile neutre)
  • Oignon : 1
  • Céleri : 1 branche
  • Pommes de terre : 4
  • Champignons : 300 grammes
  • Tomates : 2
  • Concentré de tomate : 1 cuillerée à soupe
  • Safran : 1 pincée
  • Crème fraîche : 20 centilitres
  • Poivre du moulin

(1) ou 1 litre d’eau mélangé à 1 cuillerée à soupe de fumet de poisson déshydraté (Maggi)

Fumet de poisson

  • Restes et chutes de poissons, fruits de mer et crustacés
  • Bouquet garni : tiges de persil, thym, laurier
  • Céleri : 1 branche
  • Oignon : 1
  • Carotte : 1 (facultatif)
  • Eau

Stout (bière irlandaise)

Le “seafood chowder” est une soupe à base de poissons, de fruits de mers et de légumes, complète et équilibrée, traditionnellement servie dans les pubs des villages côtiers d’Irlande. Ce n’est pas très éloigné du waterzooï belge. La version de base du chowder ne contient que des pommes de terre, du fumet et du poisson, mais celle-ci, issue du site Guide Irlande.com est un peu plus riche en légumes, avec du céleri, des tomates et des champignons.
Généralement, dans le seafood chowder, sont utilisés du saumon, du haddock, un poisson blanc (colin, cabillaud, merlan…) et souvent quelques moules et/ou crevettes.

  1. Lavez et émincez finement l’oignon, le céleri et les champignons.

  2. Faites-les rissoler dans un faitout avec le beurre (ou l’huile) jusqu’à ce que l’ensemble colore.

  3. Lavez et épluchez les pommes de terre et coupez-les en gros dés.
    Ajoutez-les aux autres légumes.

  4. Coupez les tomates en dés et ajoutez-les ensuite, ainsi que le concentré de tomate.

  5. Versez le fumet de poisson et laissez bouillir environ 20 minutes en écumant régulièrement la surface.

  6. Quand les légumes sont tendres, retirez-en la moitié et broyez-les au mixer pour obtenir une purée fluide (qui épaissira la soupe).

  7. Reversez-la dans le faitout avec les légumes non mixés.

  8. Coupez les poissons (et/ou fruits de mer) en gros morceaux, ajoutez-les à la préparation avec une pincée de safran et poivrez.
    Couvrez, laissez cuire 5 minutes et coupez le feu. Laissez encore pocher 5 minutes ainsi.
    Si vous mettez du haddock, ce qui est recommandé, faites-le préalablement pocher 3 minutes dans le lait, puis arrachez-en la peau.

Servez la soupe avec du brown bread (ou du Guinness bread, son homologue) et de la crème fraîche épaisse (ou du beurre demi-sel).

Fumet de poisson

Si vous le pouvez, essayez de concocter votre propre fumet de poisson.
Bien entendu, il ne peut pas complètement s’improviser et ne sera jamais le même d’une fois sur l’autre.
Lorsque votre poissonnier (ou vous) prépare votre poisson, demandez-lui toujours de vous laisser les chutes et congelez-les. De même que, quand vous mangez un poisson ou des crustacés, gardez les restes et les déchets. Ne faites pas la grimace, tout ça va cuire.

Plus vous avez d’arêtes, de carcasses et de têtes de crevettes ou langoustines variées, meilleur sera le fumet.

  1. Placez le tout dans un faitout et recouvrez d’eau froide au ras du récipient.

  2. Ajoutez un oignon, une branche de céleri, éventuellement une carotte ou un reste de poireau, le bouquet garni (les tiges de persil, du thym, du laurier).

  3. Couvrez, portez à ébullition et laissez frémir pendant 30 à 45 minutes.

  4. Laissez refroidir, passez au chinois en appuyant sur les déchets avec une cuiller en bois ou un pilon pour extraire un maximum de sucs.

  5. Conservez au congélateur par portions d’un litre.

Vous aimerez aussi…

le chowder de poulet

ou la lotte aux poireaux

ou encore le waterzooï de poisson

Publier un commentaire