À Pâques, c’est aussi la résurrection du printemps

Éditorial - 19 mars 20

Inutile de se lancer dans une foule de commentaires ou d’explications sur Pâques, mais réjouissons-nous !
En général, c’est une occasion supplémentaire de se réunir, de chercher les œufs pour les enfants et de s’échanger des chocolats pour les plus grands. Et, bien sûr, de passer à table.
Cette année, tout est remis en question, bien sûr, mais sait-on jamais… De toutes façons, quelles qu’elles soient, nous obéirons aux consignes. Je vous souhaite de joyeuses Pâques et un agréable retour du printemps.

Si vous cherchez encore comment régaler les vôtres pour cette occasion, voici mon dernier best-of de quelques plats dédiés aux fêtes pascales.

En entrée…

• Crème d’asperges blanches à l’huile de noisette C’est la pleine saison (enfin, non, le début). Ici, vous utilisez les chutes (que vous aurez gardées au congélateur) des asperges que vous aurez mangées nature.

• Pâté de Pâques Typique du Poitou-Charentes et du Berry (où le pâté n’est pas moulé). Préparez-le quelques jours à l’avance pour que les saveurs s’imprègnent.

• Petits flans à l’ail N’hésitez pas à utiliser l’ail vert de saison. Une petite entrée toute simple qui met de bonne humeur.

En plat de résistance….

• Chevreau à l’ail vert Dans la plus pure tradition du Poitou-Charentes jusqu’au Berry. Commandez votre viande, surtout si vous n’habitez pas ces régions.

• Chevreau de Pâques au thym Mêmes remarques que ci-dessus, mais il cuit facilement à l’avance et se réchauffe doucement pendant qu’on cherche ses œufs. Très goûteux.

• Gigot de sept heures Au moins, voici un plat à préparer à l’avance, sans trop vous tracasser. Il cuit doucement et vous pouvez tranquillement le laisser cuire doucement et vous absenter pour aller au marché.

• Selle d’agneau croustillante au basilic Une recette piquée à Bernard Pacaud, à L’Ambroisie (place des Vosges, à Paris IVe), mais considérablement simplifiée. Je vous explique comment préparer la viande avant de la placer au four peu avant de passer à table.

Et le dessert…

Îles flottantes de Pâques De simples œufs à la neige agrémentés de petits œufs au sucre. Mais choisissez-les de bonne qualité, par exemple, fourrés à la pâte de fruits. La crème anglaise est parfumée au thé, mais la même au café ou la classique à la vanille plaira aussi beaucoup.

• Charlotte aux fraises Les fraises font leur apparition et ça fleure bon le printemps. Vous devriez faire l’unanimité.

• Tarte sablée aux fraises Mêmes remarques que plus haut, mais les fraises sont plus présentes. Une pâte sablée divine, pleine de beurre, certes, mais…

Offrez aussi quelques œufs fourrés au chocolat. Rien ne vaut la fabrication maison.

1 commentaires

Michelle 19 mars 20

Bonjour, oui je pense que ces fêtes pascales sont compromises, mais le principal est de se protéger ainsi que sa famille. Bonne fin de journée.

Publier un commentaire