Chevreau de Pâques au thym

Préparation : 15 min Cuisson : 1 heure

Pour 6 à 8 personnes

  • Chevreau : environ 2 kilos, soit 1/2 animal, découpé en morceaux
  • Huile d’olive : 2 cuillerées à soupe
  • Oignon : 1 gros
  • Ail : 1 tête ou une botte d’ail vert (nouveau)
  • Tomates pelées : 1 boîte
  • Thym : 1 beau bouquet (l’idéal serait du thym frais)
  • Huile essentielle de thym
    (comestible !) : environ 20 gouttes
  • Bouillon : 1 tablette
  • Navets : 2 par personne

Haut-Poitou rouge ou blanc (chardonnay)

À Pâques, le chevreau est le plat traditionnel en Poitou-Charentes et dans le Berry. Vous n’en trouvez que pendant cette période, même dans certaines grandes surfaces locales, mais il faut le commander chez les bouchers parisiens. Demandez au boucher de vous retirer la tête de la pauvre bête qui reste souvent avec le corps de l’animal… La chair du chevreau est blanche, filandreuse (mais moins que la blanquette de veau, par exemple), au parfum à peine prononcé. Je vous encourage à goûter. Je l’ai toujours fait à ma façon, en sauté, au thym et à la tomate. Mais rien ne vous empêche de le faire rôtir au four, parfumé de thym et arrosé d’huile d’olive.

  1. Épluchez l’oignon et les gousses d’ail. Émincez l’oignons. Retirez les filaments de la tête d’ail et retirez la partie une peu sale de l’enveloppe, mais laissez-la entière.
    Si vous avez de l’ail vert, coupez les tiges en deux ou quatre dans le sens de la longueur (comme les poireaux), passez-les sous l’eau pour les nettoyer et coupez-les en morceaux d’un centimètre (ou plus).

  2. Versez l’huile dans une cocotte, faites-la chauffer et faites revenir les lamelles d’oignon.

  3. Faites alors dorer les morceaux de chevreau de tous les côtés.

  4. Ajoutez les tomates, l’ail, le thym, l’huile essentielle de thym, le cube de bouillon (alors ne salez pas) et la tête d’ail ou l’ail nouveau. Poivrez.
    Couvrez et laissez mijoter 30 minutes (15 minutes à l’autocuiseur). Si vous avez mis une tête d’ail, retirez-la et pressez les gousses pour en extraire la pulpe, que vous mélangez au jus de viande.

  5. Épluchez les navets. Mettez-les dans le panier à vapeur de l’autocuiseur avec deux centimètres d’eau. Faites cuire à peine 5 minutes après la mise sous pression.

  6. Ajoutez les navets dans la viande et laissez mijoter à feu très doux jusqu’au moment de servir.
    Servez dans un grand plat avec des pommes de terre à la vapeur, une purée de rutabaga ou des mojhettes, par exemple.

“Une viande à la chair délicate, un peu oubliée.”

Vous avez aimé cette recette…

vous adorerez le far ou farci charentais

et le pâté de Pâques

et encore le ragoût de mouton aux mojhettes

1 commentaires

caille 28 déc. 14

Je n’ai qu’une moitié de chevreau. Je vais préparer cette bonne recette pour réveillon. Merci.

Publier un commentaire