La fréquentation de Mariatotal, ainsi que le nombre de pages vues, a continué à croitre en octobre. Instagram commence seulement à donner une réelle visibilité au site, mais Pinterest y contribue davantage.

Le Top 5 des recettes les plus consultées en octobre

Éditorial et humeur - 30 oct. 21

En octobre, la fréquentation de Mariatotal continue à progresser de façon encourageante. Mesurées par Google Analytics, les demandes des internautes se tournent vers des plats d’hiver franchement riches.

Les pages les plus consultées ne changent guère. Tout au plus changent-elles de place dans le classement. En fonction de la saison, une ou deux recettes font leur entrée, comme les trompettes de la mort ou le gratin dauphinois d’Anne-Sophie Pic pour octobre.

Les réseaux sociaux en octobre

Si Instagram apporte un nombre appréciable de like, le lien de la recette ne dirige pas automatiquement vers le site. D’où la rédaction simplifiée des recettes à côté de la photo. Cependant, via la “bio” d’Instagram, les internautes surfent dans tout le site.
Facebook, malgré un simple clic vers la recette, est en nette perte de vitesse.
La palme revient néanmoins toujours à Pinterest, mais les internautes, certes, cliquent sur la recette, mais fouillent moins le reste de Mariatotal.

Le palmarès d’octobre

  1. Le rôti de porc cuisson lente à basse température s’est hissé de la quatrième à la première place. Cette technique, sans surveillance, laisse la viande rosée, mais parfaitement cuite.

  2. Le poulet rôti à l’ail noir et poivre vert de Yotam Ottolenghi (The Guardian d’avril 2020), le roi de la Toile, est remonté. Cette recette a envahi le Web depuis au moins dix-huit mois. À juste titre.

  3. Les trompettes de la mort, crème et persillade émergent en cette saison. Les étals en sont pleins en ce moment, davantage que les années précédentes.

  4. Le baeckeoffe, emblématique plat familial alsacien, avec le rafraîchissement de la température, est assez recherché. Il faut s’y prendre à l’avance : le baeckeoffe marine 24 ou 48 heures, puis cuit longtemps tout seul. Très convivial.

  5. Le pâté de canard aux pistaches sans porc a perdu quelques places. J’ai voulu limiter la quantité de matière grasse, plus que le porc, mais chacun y trouve son compte. Hyper-facile.

Viennent ensuite

Le gratin dauphinois d’Anne-Sophie Pic est entré tout récemment dans les pages consultées. On voit que la saison se rafraîchit. C’est tout simple et craquant !

Le far ou farci charentais, une de mes recettes chouchou, est toujours en bonne place. Sans doute l’envie de cuisine régionale et de verdure se fait-elle sentir l’approche de la Toussaint et des retrouvailles familiales.

Le cabillaud cuisson à la nacre ou comment, tout simplement, de ne pas trop cuire le cabillaud en lui gardant cette couleur nacrée. Sans thermomètre. Une technique qui change tout et qui intrigue les internautes.

L’écrasée de courgettes à l’ail et aux herbes, de Yotam Ottolenghi, a fait son entrée en mai, sans quitter le haut du podium depuis.

Le riz au four aux tomates confites et à l’ail a perdu quelques places parmi les recherches. C’est simple de laisser le cuire le riz sans surveillance et de servir directement dans le plat de présentation.

Parmi les articles…

Rien de nouveau, les croissants prêts à cuire attirent toujours les internautes. Grâce à des sites québecois, j’ai trouvé à détourner cette pâte à croissants, avec une sorte de chausson au jambon et aux champignons.

Le rôti de porc cuisson lente dispute la première place au poulet rôti à l’ail noir et poivre vert, d’Ottolenghi, très prisé du Web. Les trompettes de la mort, dont c’est la saison, intéressent aussi les internautes.
Les États-Unis s'intercalent au milieu des pays francophones, juste après la Belgique, mais bien devant la Suisse et le Canada. La Suède commence à s'intéresser à Mariatotal.

Publier un commentaire