Savarin à l’orange

Préparation : 45 min Cuisson : 30 min

Pour 6 à 8 personnes

Le savarin

  • Œufs : 4
  • Sucre semoule : 160 grammes
  • Farine : 260 grammes (+ pour le moule)
  • Beurre : 180 grammes (+ pour le moule)
  • Levure chimique : 20 grammes (2 sachets)

Le sirop

  • Eau : 1/2 litre
  • Sucre semoule : 200 grammes
  • Vanille : 1 gousse
  • Oranges non traitées : 4
  • Cointreau ou Grand Marnier (ou rhum) : 10 centilitres

Un moule à savarin

Avant de me lancer dans le véritable baba au rhum à pâte levée, j’ai commencé par un savarin qui produit un effet assez proche. J’ai garni le centre avec des quartiers d’oranges pelées à vif et arrosé avec un sirop au Cointreau, à la place du rhum, en suivant encore les conseils de La Cuisine des 5 saisons de Pierre Gagnaire.

  1. Préchauffez le four à 180° (thermostat 6) en y mettant le beurre à fondre dans un ramequin.
    Séparez les blancs des jaunes d’œufs.

  2. Fouettez vigoureusement les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

  3. Ajoutez alors délicatement la farine.

  4. Ajoutez le beurre fondu et tiédi, et la levure.
    Mélangez et lissez l’ensemble.

  5. Battez les blancs d’œufs en neige ferme et incorporez-les délicatement dans le mélange précédent.

  6. Beurrez et farinez le moule à savarin. Versez la préparation dedans et enfournez 20 minutes. Baissez le four à 150° (thermostat 5) et prolongez la cuisson encore 8 à 10 minutes.
    Préparez le sirop pendant ce temps.

  7. Laissez tiédir le gâteau avant de le démouler dans le plat de présentation creux.

Le sirop

  1. Lavez et brossez les oranges avant de prélever les écorces finement avec un économe.
    Le plus simple serait d’avoir ces écorces d’avance au congélateur.

  2. Faites chauffer l’eau avec le sucre, les écorces d’oranges et la gousse de vanille fendue en deux dans le sens de la longueur.

  3. Laissez tiédir avant de verser le Cointreau ou le Grand Marnier (ou le rhum).

  4. Arrosez le gâteau de sirop tiède, en plusieurs fois, à l’aide d’une louche.
    Le savarin doit être imbibé jusqu’au cœur.

  5. Gardez encore un peu de sirop, en laissant les zestes infuser dedans, pour le dernier moment.

Présentation

  1. Pelez les oranges à vif en gardant le jus qui se dégage de l’opération.
    Gardez-les, au réfrigérateur, dans un récipient jusqu’au moment de servir.

  2. Versez les oranges et leur jus au centre du savarin, arrosez encore le gâteau du reste de sirop et servez bien frais avec un fontainebleau ou de la chantilly.

“À la saison, présentez des fraises au centre du savarin. En hiver, vous pouvez envisager des morceaux d’ananas au centre du savarin mouillé avec un sirop au rhum.”

Vous aimerez aussi…

le baba à la mousse d’orange (en cours)…

ou le gâteau renversé à l’orange

ou encore la tarte à l’orange

1 commentaires

Pierrot 15 mars 18

Ahhhh. Quelle belle recette. Mon prochain projet. Je m’en pourliche les babines d’avance.

Publier un commentaire