Moqueca de camarão

Préparation : 30 min + marinade : 2 à 4 heures Cuisson : 25 min

Pour 5 à 6 personnes

  • Crevettes surgelées de taille moyenne : 600 à 800 grammes décortiquées (préalablement décongelées 2 heures à température ambiante)
  • Azeite de dendê (huile de palme) : 2 cuillerées à soupe
  • Oignons : 2 gros
  • Ail : 2 belles gousses
  • Tomates : 4 belles (charnues)
  • Poivrons : 3 de chaque couleur, vert, jaune, rouge
  • Piment : 1 petit (ou 1 piment langue d’oiseau ou quelques gouttes de Tabasco®)
  • Citrons verts : 3 jus
  • Lait de coco : 20 centilitres
  • Coriandre : 1 bouquet
  • Sel, poivre

Coteaux d’Aix

La moqueca est un plat traditionnel brésilien de Bahia, où les influences culturelles africaines sont fortes. Même si ce n’est pas politiquement correct, rapportez ou faites-vous rapporter un flacon d’huile de palme (dendê). Mais on en trouve dans les épiceries africaines ou indiennes. Ne soyez pas surpris, elle est épaisse et de couleur rouge orangé.

  1. Retirez la queue des crevettes.
    Pressez les citrons et faites mariner les crevettes dans le jus pendant quelques heures.

  2. Épluchez l’ail et les oignons. Coupez les oignons en rondelles. Hachez l’ail.
    Lavez les poivrons et les tomates, essuyez-les.
    Coupez les poivrons en rondelles et retirez les pépins.
    Retirez le pédoncule des tomates et coupez-les en gros dés.
    Lavez, épongez la coriandre et ciselez-la.

  3. Dans un faitout large, faites chauffer l’huile de palme et plongez-y les oignons, les rondelles de poivrons.
    Faites rissoler 5 minutes avant d’ajouter l’ail et les tomates.

  4. Ajoutez les crevettes par dessus et la moitié de la coriandre.
    Salez et poivrez.

  5. Laissez mijoter pendant 10 minutes environ : les crevettes doivent rester fermes. Ajoutez le piment à cette étape.

  6. Versez le lait de coco et la fin de la coriandre, couvrez et laissez cuire 5 minutes à feu doux.

Servez la moqueca bien chaude avec du riz blanc parfumé au gingembre et/ou de la farofa (farine de manioc grillée).

“Usez de l’huile de palme avec parcimonie, tous les intestins ne l’absorbent pas très bien. J’en ai trouvé dans une épicerie indienne, Royal Sweets-Broadway Foods, 90, rue du Faubourg Saint-Denis, 75010 Paris (en venant du boulevard Magenta, gare de l’Est dans le dos, sur le trottoir de gauche, avant la rue du Château d’Eau). Le patron est de très bon conseil.”

“Pensez à rapporter du Brésil de la farine de manioc (“mandioca”) pour faire la “farofa” (ou “mandioca frita”). Les Brésiliens en présentent sur la table absolument avec tout, comme nous, le pain. C’est délicieux. Dans le même magasin, vous trouvez de la semoule (très fine) de manioc.”

Vous avez aimé cette recette…

vous adorerez la feijoada a brasileira

et la moqueca de peixe bahianaise

et encore les empadas de frango

Publier un commentaire