Bœuf bourguignon

Préparation : 20 min Cuisson : 2 heures

Pour 6 personnes

  • Joue de bœuf : 1,5 kilo
  • Oignons : 2 gros
  • Carottes : 2
  • Vin rouge* : 75 centilitres
  • Lardons : 100 grammes (facultatif)
  • Farine : 1 cuillerée à soupe
  • Sel, poivre du moulin, noix muscade, un brin de romarin, une feuille de laurier ou des herbes de Provence séchées
  • Huile d’olive : 10 centilitres
    Une cocotte en fonte

Pinot noir de Bourgogne

Plat traditionnel français par excellence, le bœuf bourguignon est toujours applaudi de tous. Faites-le avec de la joue de bœuf, il cuira plus rapidement et fondra en bouche. Cuisinez-le la veille, la sauce pénétrera et les arômes se mêleront mieux.

  1. Épluchez et émincez les oignons. Versez l’huile d’olive dans la cocotte et faites fondre et dorer les lamelles d’oignons et les lardons (si vous en ajoutez) à feu doux, puis moyen.

  2. Découpez la viande en morceaux de 3 centimètres d’arête. Ajoutez-les dans la cocotte. Faites-les dorer en remuant bien le tout avec une cuiller en bois.

  3. Épluchez et coupez les carottes en rondelles.

  4. Versez la farine sur la viande et remuez bien ensemble.

  5. Versez le vin.

  6. Ajoutez les carottes en rondelles, salez, poivrez, râpez la noix muscade et ajoutez les aromates. Fermez la cocotte et laissez cuire à feu doux pendant une heure à 1 h 30.
    Coupez le feu, laissez couvert.

  7. Remettez la viande à mijoter à feu doux pendant 30 minutes le lendemain et servez accompagné de pommes de terre à la vapeur, de pâtes fraîches (spaetzle alsaciens, par exemple), d’une purée de panais ou de pommes de terre.

Utilisez votre autocuiseur si vous prenez les morceaux classiques pour bourguignon du bœuf.
Faites cuire 30 minutes après la mise sous pression. Puis, faites encore mijoter pendant une heure dans la cocotte en fonte pour maintenir au chaud avant de servir.

Variantes : vous pouvez aussi procéder comme pour la daube et faire mariner la viande dans le vin et les aromates pendant une nuit. Égouttez la viande avant de la cuisiner.
Certains ajoutent aussi des champignons de Paris, préalablement nettoyés et revenus dans un peu d’huile d’olive, dix minutes avant de servir.

“Pour la cuisson, choisissez un vin simple et peu coûteux, mais qui vous assure néanmoins une sauce de qualité, comme un passetoutgrain.”

“Servez votre bourguignon dans la cocotte en fonte de la cuisson, ce qui ajoutera une touche de convivialité bien comprise.”

“Congelez les restes, ils n’en seront que meilleurs. Ou bien cuisinez une plus grande quantité dans le but de congeler l’excédent.”

Vous avez aimé cette recette…

vous adorerez le goulash

et le bœuf braisé aux carottes

et le bœuf Stroganov

et le bœuf en daube

et encore le chili con carne

Publier un commentaire