Pappardelle aux tellines et à l’aillet

Préparation : 20 min Cuisson : 10 min

Pour 4 personnes

  • Tellines : 400 grammes
  • Ail nouveau ou aillet : 2 bottes
  • Pappardelle fraîches : 4 nids
  • Poudre d’or (épices Roellinger) : 1 cuillerée à café
  • Huile d’olive : 2 cuillerées à soupe
  • Eau

Haut-poitou blanc (chardonnay)

La véritable joie du marché, c’est d’en revenir avec des aliments que vous n’aviez jamais cuisiné auparavant et d’imaginer la manière de les accommoder ou de demander sa recette au marchand. Je connaissais les lavagnons (étrangement, sans en avoir jamais cuisiné), mais j’ai découvert les tellines, la beauté et le son de leur coquille. La saison de l’ail nouveau (ou aillet) commence et, avec des papardelle fraîches, cela m’a semblé un parfait accord. Mais il faut rester réaliste, suçoter les tellines, ça prend du temps…

  1. Rincez les tellines dans une passoire et laissez-les un peu égoutter.

  2. Faites chauffer de l’eau dans un faitout.

  3. Nettoyez l’ail nouveau, un peu comme des poireaux.
    Retirez la moitié du vert (gardez-le pour un potage à l’ail vert et à la tomate, par exemple) et tronçonnez le reste des tiges.

  4. Faites chauffer 1 cuillerée d’huile dans une sauteuse et commencez à y faire dorer l’ail vert.

  5. Plongez les pâtes dans l’eau bouillante.

  6. Mettez les tellines à ouvrir avec l’ail vert.

  7. Égouttez les pappardelle, arrosez-les d’huile d’olive, mélangez-les bien et ajoutez-leur les tellines ouvertes avec l’ail vert.

  8. Saupoudrez de Poudre d’or (ou de piment d’Espelette ou de paprika).

Servez immédiatement.

“Les tellines sont assez chères parce qu’elles sont pêchées à pied en traînant à reculons une drague d’environ 35 kilos, dans le Finistère (en baie d’Audierne et de Douarnenez) où elles sont peu consommées. L’essentiel est exporté vers l’Espagne et l’Italie.”

Vous aimerez aussi…

les praires farcies

ou les linguine aux palourdes et au sirop de safran

ou encore les moules à la Paulette

Publier un commentaire