Poulet Marbella (aux dattes et aux olives)

Préparation : 20 min + marinade : 24-48 heures Cuisson : 1h15

Pour 4 à 6 personnes

  • Cuisses de poulet : 4 à 6 (1,8-2 kilos)
  • Ail : 5 gousses
  • Olives vertes dénoyautées : 100 grammes
  • Câpres : 60 grammes
  • Dattes (Madjool) : 120 grammes
  • Origan : 15 grammes (frais si possible)
  • Laurier : 2 feuilles
  • Vinaigre de vin rouge : 3 cuillerées à soupe
  • Vin blanc : 20 centilitres
  • Huile d’olive : 3 cuillerées à soupe
  • Sirop de datte (1) : 1 cuillerée à soupe
  • Fleur de sel : 1 cuillerée à café
  • Poivre du moulin

(1) Dans certains magasins bio. Peut se remplacer par du sirop d’érable ou du miel liquide.

Pic-saint-loup rosé

Ce plat est vraiment très facile à servir après une journée bien remplie. L’idéal est de faire mariner le poulet la veille ou l’avant-veille et de l’enfourner juste à l’arrivée des convives. Ottolenghi (encore lui !) s’est inspiré de Julee Rosso et Sheila Lukins, fondatrices du traiteur new-yorkais Silver Palate, et leur rend hommage. J’exprime, à mon tour, ma reconnaissance à tous.

  1. Pelez et écrasez les gousses d’ail.
    Dénoyautez et coupez les dattes en quatre dans la longueur.

  2. Mélangez, dans un grand saladier, l’ail et les dattes, les câpres (avec 2 cuillerées à soupe de leur jus de conservation), les olives vertes, le sel, quelques tours de moulin à poivre, le vinaigre, l’huile, la moitié du vin blanc, le laurier et l’origan (mais gardez-en pour la présentation finale).

  3. Incisez trois ou quatre fois les cuisses de poulet jusqu’à l’os.
    Placez-les dans la marinade et remuez soigneusement pour en imprégner la viande.
    Couvrez d’un film et laissez mariner un jour ou deux, en remuant de temps en temps les cuisses de poulet.
    Si le temps de la marinade vous manque : massez les cuisses de poulet avec le sel et du poivre avant de les imprégner de la marinade (sans le sel et le poivre).

  4. Préchauffez le four à 180° (thermostat 6) à chaleur tournante.
    Disposez les cuisses de poulet dans un grand plat à rôtir sans qu’elles se chevauchent.
    Versez la marinade dessus.

  5. Mélangez le sirop de datte (le miel ou le sirop d’érable) avec la fin du vin blanc et versez sur le poulet.
    À la place du sirop de datte, j’ai utilisé de la mélasse de grenade qui me restait. C’est plus acide, mais aussi sirupeux. Pas de regrets.

  6. Enfournez 50 minutes en arrosant de temps en temps la volaille jusqu’à ce qu’elle soit dorée et cuite à point à l’intérieur.
    Si elles sont bien charnues, vous les cuirez largement 1h15.

  7. Dressez les cuisses cuites sur un grand plat de service avec leur jus de cuisson, parsemez d’origan et servez.
    Accompagnez de boulgour ou semoule.

(Plat Astier de Villatte Claudine)

Publier un commentaire