Soupe de goulasch

Préparation : 30 min Cuisson : 2 heures

Pour 8 à 10 personnes

  • Queue de bœuf (ou de veau) ficelée : 1
  • Paleron : 300 grammes
  • Plat de côte : 300 grammes
  • Oignon : 1 gros
  • Carottes : 2 belles
  • Navets : 4
  • Céleri branche : 3 branches
  • Céleri rave : 1 demi
  • Poivrons : 1 rouge, 1 vert
  • Pommes de terre : 4
  • Concentré de tomate : 1 petite boîte (2 cuillerées à soupe)
  • Cumin : 1 cuillerée à café
  • Clous de girofle : 4
  • Paprika doux : 1 cuillerée à soupe
  • Paprika fort : 1 cuillerée à soupe
  • Sel

Tokay

… comme à Aalborg (prononcez “Ôlborgue”), au nord du Jutland, la péninsule danoise. Là, un excellent restaurateur austro-hongrois nous a servi sa “Gulaschsuppe”, rustique, délicieusement assaisonnée et revigorante dans ce climat un peu rude. Je l’ai bien sûr auscultée pour la refaire à la première occasion. La mienne peut ne pas sembler conforme aux natifs de Hongrie, mais elle nous a bien délectés entre les fêtes de fin d’année.

  1. Commencez par plonger les viandes dans un faitout (ou un auto-cuiseur) avec environ 3 litres d’eau et l’oignon épluché et piqué avec les clous de girofle.

  2. Portez à ébullition et, lorsque l’eau frémit, écumez la surface.
    Couvrez et laissez mijoter 1 heure.

  3. Épluchez les carottes, le céleri-rave, les navets et coupez-les en rondelles et en cubes.
    Nettoyez, effilez les branches de céleri et tranchez-les.

  4. Plongez ces légumes dans les viandes, salez un peu et ajoutez le paprika, le cumin et le concentré de tomate.
    Mélangez et poursuivez la cuisson pendant 45 minutes.

  5. Épluchez les pommes de terre et coupez-les en cubes.
    Ajoutez-les dans le faitout et poursuivez la cuisson encore 10 minutes.

  6. Lavez, coupez et épépinez les poivrons.
    Coupez-les en lanières, versez-les dans le potage et laissez encore cuire 5 minutes.

  7. Retirez les viandes de la soupe et réservez-les à un autre usage, encore que des petits morceaux ne soient pas à exclure.
    Retirez l’oignon et coupez-le en morceaux.
    Vérifiez l’assaisonnement et répartissez dans les assiettes.

“Avec les viandes, vous ferez un excellent hachis parmentier et/ou un gratin de pâtes. Vous obtenez donc trois plats en un.”

Vous aimerez aussi…

la soupe aux herbes, haricots et orge perlé

ou la soupe rustique à la tomate et au pain

ou encore la crème de riz à l’ail rose et aux gambas

Publier un commentaire