Pêches, infusion de verveine et gingembre

Préparation : 30 min + réfrigération : 1 heure Cuisson : 2 min + infusion : 15 min

Pour 4 personnes

  • Pêches blanches : 6
  • Verveine fraîche : 1 botte (4-5 branches)
  • Gingembre frais : 10 grammes (ou 3 centimètres)
  • Sucre semoule (cassonade) : 150 grammes
  • Miel : 1 cuillerée à soupe
  • Groseilles ou framboises : 100 à 125 grammes
  • Eau : 1 litre

Vin Lillet

Un dessert fruité proposé par, une fois de plus, Éric Frechon dans “Un chef pour recevoir chez soi”. Une fraîcheur qui clôt avec bonheur un repas de fin d’été. Vers la fin de la saison, vous pouvez remplacer les pêches blanches par des pêches de vigne.

  1. Épluchez et râpez le gingembre.

  2. Faites bouillir l’eau avec le sucre (j’en ai diminué la quantité qui était de 200 grammes, mais j’ai ajouté du miel) et ajoutez la verveine (mettez quelques feuilles de côté pour la présentation) et le gingembre.
    Retirez du feu, couvrez et laissez infuser pendant 15 minutes.
    J’ai préparé cette infusion la veille pour gagner du temps et en intensité.

  3. Épluchez les pêches : portez environ 1 litre d’eau à ébullition dans une casserole et plongez-y les pêches pendant 1 minute.
    Dès que la peau fripe, plongez dans l’eau froide. La peau se détache alors très facilement (mais vous pouvez aussi simplement éplucher les pêches avec un couteau d’office si elles sont assez mûres ou, sinon, un couteau économe).
    Coupez-les en 24 quartiers.

  4. Passez l’infusion au chinois au-dessus d’un saladier et ajoutez le miel.

  5. Mettez dedans les pêches et les groseilles ou les framboises (ou des myrtilles).
    Gardez 1 heure ou plus au réfrigérateur.
    En fait, c’est encore meilleur le lendemain.

Servez bien frais avec des feuilles de verveine fraîche.

“J’aime bien cultiver la verveine sur ma fenêtre. J’y arrive avec plus ou moins de bonheur, certes, mais c’est toujours un plaisir, même en ville, de cueillir ses herbes en ouvrant sa fenêtre.”

Publier un commentaire