Pancakes

Préparation : 10 + 10 min Cuisson : 2 min par pancake

Pour 16 à 18 pancakes

  • Farine : 300 grammes
  • Levure chimique : 1 sachet
  • Bicarbonate de sodium : 1 cuillerée à café
  • Sucre en poudre : 1 cuillerée à soupe
  • Sel : 1/2 cuillerée à café
  • Œufs : 2 gros
  • Lait fermenté (ou babeurre, lait Ribot, buttermilk) : 25 à 30 centilitres
  • Huile : 1 grosse cuillerée à soupe
    (+ pour la poêle)
    ou du beurre fondu : 40 grammes
    (+ pour la poêle)

2 poêles à blinis ou une grande poêle anti-adhésive avec un séparateur pour 3 pancakes ou blinis

Thé darjeeling

Pour les petits-déjeuners ou les goûters des grands et des petits, un petit air anglo-saxon pour donner un air de fête à la grisaille hivernale… Un grand classique que chacun décline à sa façon.

  1. Mélangez au fouet dans un saladier les éléments secs : farine, levure, bicarbonate, sel et sucre.

  2. Fouettez dans un autre saladier les œufs avec le lait fermenté.

  3. Faites un puits dans le mélange sec pour verser dedans les œufs au lait fermenté et l’huile ou le beurre fondu.
    Incorporez le tout ensemble avec un fouet, mais sans insister. Peu importe les éventuels grumeaux, il paraît que c’est le secret des pancakes légers.

  4. Laissez reposer un bon quart d’heure. Des bulles doivent apparaître à la surface.

  5. Faites préchauffer la poêle, mais sans que le feu soit trop chaud.

  6. Graissez la poêle et versez une demi-louche de pâte sans l’étaler.
    Notez que la pâte est épaisse, pas fluide comme la pâte à crêpes. Vous pouvez donc verser trois portions dans une grande poêle pour cuire trois pancakes à la fois, mais si vous avez un séparateur (vu chez Kitchen Bazar), vous serez plus tranquille.

  7. Laissez cuire environ 1 minute sans y toucher. Retournez avec une spatule et laissez cuire encore 1 minute. Chaque côté doit être uniformément doré, à la différence des blinis dont on distingue les bulles.
    Ne remuez pas la pâte entre les poêlées. Comme elle est remplie d’air, la pâte perdrait cet air et les pancakes ne gonfleraient pas.

Servez avec du sirop d’érable, du golden syrup, de la confiture, du miel, du yaourt aux fruits, du beurre fondu, du sucre, etc.

“À la place du lait fermenté, vous pouvez prendre le même volume de lait demi-écrémé, vous aurez des pancakes canadiens. Essayez aussi un mélange yaourt et lait. Ou même du fromage blanc et lait. En vérité, il y a autant de recettes de pancakes que l’on veut, c’est la texture qui compte.”

“Conservez un jour ou deux, même à l’air libre, les pancakes non consommés dans du papier absorbant et réchauffez-les dans le grille-pain, c’est impeccable. Encore plus simple : congelez-les en les séparant par un film. Vous les décongèlerez aussi dans le grille-pain.”

Vous avez aimé cette recette…

vous adorerez les crêpes Suzette

ou le Kaiserschmarren (crêpes de l’empereur)

et surtout les crêpes soufflées

1 commentaires

pierrot 22 avr. 17

Salut cousine, je t'envoie par mail LA RECETTE ULTIME du pancake que l'on sert sur la côte est. J'ai travaillé l'été 1986 dans un restaurant à Boothbay Harbor et je servais des pancakes et du café tous les samedis et dimanches matin. Je suis revenu en France avec la recette que le cuistot a fini par me dicter.. Mais, au début, il voulait pas !!! Tu verras, c'est à l'image de ta cuisine : simple, efficace et mucho gusto. Biz

Publier un commentaire