Macarons de Montmorillon ou de Lusignan

Préparation : 20 min + repos : 2 heures Cuisson : 20 min

Pour 20 macarons

  • Amandes en poudre : 125 grammes
  • Sucre de canne en poudre : 100 grammes
  • Blancs d’œufs : 2
  • Amande amère : quelques gouttes
  • Sel : 1 pincée

Un robot (mini-hachoir)
Papier sulfurisé ou une feuille de cuisson en silicone

Voici les macarons de mon enfance, assez compacts, avec plus d’amande que de sucre. Et plus simples à faire que les macarons parisiens, meringués et fourrés. C’est de Catherine de Médicis que nous viennent ces macarons, très proches des amaretti italiens.

  1. Versez la poudre d’amande sur une plaque et faîtes-la sécher pendant un quart d’heure au four à 50° C pour relever le parfum de l’amande.

  2. Mélangez la poudre d’amandes et le sucre.
    Je recommande de broyer le tout ensemble juste pour fluidifier le mélange, mais pas trop (attention, ce ne sont pas des macarons parisiens), avec le mini-hachoir du robot.

  3. Battez les blancs d’œufs, avec une pincée de sel, en neige ferme, mais encore assez souple. Incorporez le mélange amande-sucre en plusieurs fois, en soulevant la masse avec une spatule, mais progressivement, le mélange de vient assez compact.
    Ajoutez quelques gouttes d’amande amère.

  4. Avec une poche à douille cannelée (8 à 10 millimètre de diamètre) ou une cuiller à café, répartissez des petits tas sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou sur une feuille de silicone.
    Plus simple qu’une poche à douille, prenez un sachet pour congélation, remplissez-le et coupez un angle. Vous aurez une parfaite poche à douille, mais non cennelée.

  5. Laissez reposer au moins deux heures minimum à température ambiante pour qu’une croûte se forme.

  6. Préchauffez le four à 180° (thermostat 6), enfournez les macarons en baissant le four à 160° (thermostat 5,5) pendant un quart d’heure (20 minutes selon leur taille), jusqu’à ce que les bords des macarons commencent à colorer.

  7. Laissez refroidir entièrement avant de décoller les macarons.

”À Lusignan, vous irez vous approvisionner à la pâtisserie Aux Saveurs Mélusine, sur la route de Niort, à la sortie de Poitiers hors autoroute. À Montmorillon, c’est la famille Rannou-Métivier qui s’est transmis le secret de fabrication des macarons.”

1 commentaires

Myriam 15 juil. 18

Un délice! Merci Mariatotal

Publier un commentaire