Gâteau aux biscuits thé LU

Préparation : 10 min (+ repos : 4 à 6 heures + 4 heures) + 30 min Cuisson : 5 min

Pour 6 à 8 personnes

Gâteau

  • Biscuits thé de LU : 1 boîte de 48 biscuits (350 grammes)
  • Café noir : 1 bol
  • Pour le décor : vermicelles de chocolat, cacao en poudre, sucre glace

Garniture

  • Crème fleurette : 1/2 litre
  • Chocolat blanc : 100 grammes
  • Chocolat noir à 70% : 150 grammes
  • Vanille : 1/2 gousse

Moule rectangulaire ou moule à cake
Papier cuisson

Thé Darjeeling

Souvenir d’enfance, quand tu nous tiens… La garniture change d’une famille à l’autre. Ma mère, par exemple, malaxait du beurre avec du Nesquick. On peut bien sûr aussi envisager une bonne pâte à tartiner chocolat-noisettes, pour une version express. D’autres recettes sont plus élaborées, souvent avec des œufs, que j’ai préféré éviter pour une plus longue conservation. J’ai opté pour une alternance de ganaches montées à la vanille et au chocolat. Et c’est fieffément bon.

Garniture

  1. Commencez par casser le chocolat blanc dans un grand bol, puis le chocolat noir dans un autre.

  2. Porter à ébullition 20 centilitres de crème. Dès les premiers bouillons, coupez le feu et faites infuser dedans une demi-gousse de vanille.
    Grattez un peu les grains dans la crème.

  3. Portez aussi le reste de la crème à ébullition.

  4. Au bout de 10 minutes, ôtez la gousse de vanille. Redonnez un bouillon et versez la crème sur le chocolat blanc.
    Remuez de façon à bien amalgamer le tout.
    Laissez tiédir et gardez au moins 4 heures (ou une nuit) au réfrigérateur.

  5. Portez à ébullition les 30 centilitres de crème restants et versez sur le chocolat noir.

  6. Mélangez bien pour bien amalgamer la préparation, laissez tiédir et gardez aussi encore 4 heures au réfrigérateur.

Montage du gâteau

  1. Placez les ganaches au congélateur avec les batteur du fouet électrique pendant environ une demi-heure.

  2. Préparez le café noir (décaféiné, au besoin).

  3. Sortez les ganaches du congélateur et fouettez le ganache à la vanille qui doit doubler de volume.

  4. Fouettez de même la ganache au chocolat noir.

  5. Beurrez un moule rectangulaire pas trop grand (ou un moule à cake) et chemisez-le avec le papier cuisson.

  6. Trempez très rapidement dans le café le nombre nécessaire de biscuits thé pour composer une couche.

  7. Tartinez avec la moitié de la ganache au chocolat.

  8. Réétalez une couche de biscuits trempés dans le café avant de tartiner la ganache à la vanille.
    Recommencez avec une couche de biscuits, puis de ganache au chocolat, et ainsi de suite selon la quantité de garniture qu’il reste.
    Terminez par une couche de biscuits et veillez à garder de quoi étaler une dernière couche, par la suite, sur le dessus du gâteau.

  9. Tassez bien et gardez 4 heures au frais.
    Gardez au frais la ganache montée restante pour le décor final.

  10. Démoulez le gâteau et étalez une dernière pellicule de ganache montée (à la vanille ou au chocolat, selon ce qui vous reste) sur le dessus du gâteau.

  11. Saupoudrez, au choix, de chocolat en poudre ou de sucre glace (à travers une passoire), de vermicelles de chocolat, de chocolat râpé, etc.

“Autrefois de la marque Brun, ces biscuits sont venus enrichir la gamme de LU. Bien qu’ils ressemblent aux fameux petits beurre, LU a gardé ces biscuits mythiques.”

Vous avez aimé cette recette…

vous adorerez le délice

ou le paris-brest

ou surtout le mi-cuit au chocolat sans farine

3 commentaires

Mirabelle 13 juin 18

Dans ma hotte de souvenirs d’enfance, il y avait de la crème de marron, et pas trop de crème au beurre, moins appréciée de la jeune classe... À tester également.

mamie caillou 13 juin 18

J’adore ta version très chocolatée de ce dessert d’enfance !

mariatotal 14 juin 18

Mirabelle, là, ce n'est pas de la crème au beurre, mais de la ganache montée, très appréciée au bureau. Mais la crème de marrons, oui, ça doit être parfait. Et merci, Mamie Caillou !

Publier un commentaire