Coquilles saint-Jacques aux pleurotes

Préparation : 10 min Cuisson : 20 min

Pour 4 personnes

  • Coquilles saint-Jacques : 12 à 16 décoquillées
  • Pleurotes : 600 grammes
  • Huile d’olive : 2 cuillerées à soupe
  • Poudre d’or Roellinger : 1 pincée (facultatif)
  • Ail : 1 gousse
  • Ciboulette : 10 brins lavés et séchés
  • Fleur de sel

Chardonnay du Haut-Poitou

Un plat “retour du marché”, quand les coquilles saint-Jacques sont à un prix promotionnel, ainsi que les champignons. En cette fin de saison des champignons, il n’y avait plus que des pleurotes, mais tout champignon peut faire l’affaire.

  1. Rincez les coquilles saint-Jacques sous l’eau froide en retirant la poche noire. Épongez sur du papier absorbant.

  2. Passez rapidement les pleurotes sous l’eau froide s’ils vous paraissent en avoir besoin.
    Égouttez et coupez les plus gros morceaux.

  3. Dans une assez grande cocotte ou une sauteuse, versez l’huile et faites-y réduire les champignons en les remuant à la cuiller de bois.
    Salez-les.

  4. Épluchez l’ail, hachez-le et ajoutez-le aux champignons. Laissez cuire environ 15 minutes.

  5. Quand l’eau rendue par les champignons est assez évaporée, faites dorer les noix de saint-Jacques, au maximum 1 minute de chaque côté.
    Ajoutez une pincée de la Poudre d’or de Roellinger, mais vous pouvez vous laisser inspirer par un autre mélange d’épices (ras-el-hanout, par exemple, ou léger curry).

  6. Saupoudrez de ciboulette ciselée et servez.

“Contrairement à ce que l’on pourrait croire, pleurote est du genre masculin. Reste à s’habituer à l’accorder correctement…”

Vous avez aimé cette recette…

vous adorerez les coquilles saint-Jacques en cordon de pâte

ou simplement les vanets ou pétoncles au four

ou encore les friands de saint-Jacques

Publier un commentaire