Teurgoule

Préparation : 5 min Cuisson : 3h45

Pour 4 à 5 personnes

  • Riz rond : 75 grammes
  • Lait entier frais (cru, de préférence) : 1 litre
  • Sucre de canne : 75 grammes
  • Cannelle en poudre : 1 cuillerée à café rase
  • Vanille : 1/2 gousse
  • Sel : une pincée

Cidre bouché

Voici du riz au lait à la manière normande, cuit au four très doux, très longtemps. Mon crémier, qui s’y connaît, m’a conseillé du lait cru. Lui, l’adore avec beaucoup de cannelle, mais aime aussi qu’elle soit parfumée à la vanille ET à la cannelle. J’ai suivi ses conseils avec bonheur.

  1. Faites préchauffer le four à 150° (thermostat 5).

  2. Mettez le riz dans le fond d’une terrine en terre cuite d’une contenance suffisante pour que le lait ait la place de monter dedans.
    À défaut de la terrine traditionnelle en grès, prenez un caquelon ou un moule en Pyrex (c’est moins élégant).

  3. Portez le lait à ébullition avec le sucre, le sel, la demi-gousse de vanille fendue et la cannelle. Mélangez bien.

  4. Dès l’ébullition, versez le lait sur le riz, doucement pour que le riz reste au fond du récipient.
    Certaines recettes font verser le lait froid, ce qui explique aussi des cuissons plus longues.

  5. Mettez au four pendant 45 minutes à 150° à chaleur tournante. La croûte du lait se forme et colore bien.

  6. Baissez la température à 110-120° (thermostat 3) à convection traditionnelle (plus douce que la chaleur tournante) et laissez cuire encore 3 heures.
    Pour une quantité double (2 litres de lait et 150 grammes de riz), laissez cuire 4 bonnes heures, voire 5 heures, si vous avez démarré la cuisson avec le lait froid.
    La pointe d’un couteau doit en ressortir à peine crémeuse.

Dégustez tiède ou froide, en prenant le riz sous la croûte.

“Autre méthode rapide : faites cuire la teurgoule à 200° (thermostat 7) pendant 45 min à 1 heure, selon votre four. Laissez-la refroidir dans le four éteint jusqu’au lendemain, par exemple.”

“On trouve le lait cru chez les fromagers-crémiers ou les magasins de produits bio. Il donne une saveur incomparable.”

Publier un commentaire