Soda bread au maïs et petit épeautre

Préparation : 5 min Cuisson : 35 min

Pour une boule

  • Farine complète de petit épeautre : 250 grammes
  • Farine de maïs : 250 grammes
  • Lait fermenté (lait Ribot, babeurre, etc.) : 1/2 litre
  • Graines de tournesol : 1 poignée
  • Flocons d’avoine (facultatif) : 1 poignée
  • Bicarbonate de sodium : 1 cuillerée à soupe
  • Sel : 1 cuillerée à café

Alors que le soda bread, je le rappelle, est un pain archi-rustique, prêt en une heure, cuisson comprise, j’ai voulu changer de farine pour faire un peu plus dans le bio… La farine complète classique serait, en effet, pleine de produits inavouables. Alors, je me suis lancée dans la farine complète, oui, mais de petit-épeautre, mélangée à de la farine de maïs. Essayez de le tartiner de beurre dès la sortie du four, vous m’en direz des nouvelles.

  1. Préchauffez le four à 220° (thermostat 8).
    Préparez et pesez les ingrédients.

  2. Dans un saladier, mélangez les farines, le sel et le bicarbonate de sodium.

  3. Formez un puits et versez-y le lait fermenté.
    Amalgamez le tout avec une cuiller en bois en un mouvement circulaire régulier (vous pouvez le faire à la main, du centre vers l’extérieur).
    Ajoutez les graines de tournesol et les flocons d’avoine (facultatif, mais c’est très bon).

  4. Posez la pâte sur du papier cuisson et, avec les mains farinées, formez une boule, aplatissez-la un peu et faites une croix profonde avec un couteau très tranchant.
    J’ai déposé le papier cuisson avec la boule de pain cru dans un petit moule à manqué pour circonscrire la pâte.

  5. Enfournez la miche de pain et, après environ 15 minutes, baissez la température à 200° (thermostat 7) et laissez cuire encore 15 minutes.
    Retournez le pain et faites-le cuire ainsi encore 5 minutes (il doit être un peu coloré et sonner vide, creux, quand on tape dessus).
    Dans un moule à cake, comme il est plus haut, le pain cuit 45 minutes (en baissant la température du four à 200° après 10 minutes), sans le retourner.

  6. Faites refroidir le pain sur une grille, puis dans un torchon, bien emballé.
    En fait, je l’ai découpé, brûlant, sortant du four, pour le déguster avec du beurre. Un véritable gâteau…

“Le petit épeautre est une variété très ancienne de blé. Il s’en distingue par un gluten moins tenace. C’est une alternative à la farine de blé, particulièrement appréciable par sa saveur rustique. Le petit épeautre appartient au même genre botanique que le blé. Le petit épeautre supporte des terres pauvres et des conditions climatiques plutôt rudes. Une céréale résistante, surtout qui n’a subi aucune manipulation génétique.”

“J’ai ajouté une cuillerée à soupe de cassonade à ma pâte, ce qui a rendu ce pain extrêmement doux. Essayez, ça vaut la peine.”

Publier un commentaire