Potage aux pois cassés et à l’huile d’olive

Préparation : 5 min Cuisson : 50 min

Pour 4 personnes

  • Pois cassés : 200 grammes
  • Oignon : 1 gros
  • Laurier : 2 feuilles
  • Eau : 1,25 litre environ
  • Huile d’olive : 2 cuillerées à soupe
  • Huile d’olive d’exception : 2 cuillerées à soupe
  • Persil haché : 2 cuillerées à soupe
  • Fleur de sel et poivre du moulin

Corbières rouge

Pour changer du potage de pois cassés au lard un peu franchouillard, voici une version plus hellénique, arrosé d’huile d’olive de première qualité qui fait toute la différence. Par goût, j’y poche un œuf dont le jaune se répand dedans. Rien de meilleur.

  1. Mesurez les pois cassés, versez-les dans une casserole et versez par dessus deux fois leur volume d’eau.
    Pelez l’oignon et hachez-le assez grossièrement.

  2. Portez à ébullition et retirez, avec une écumoire, l’écume qui monte à la surface.

  3. Quand il n’y a plus d’écume, baissez le feu, ajoutez l’oignon, le laurier (ou du thym ou du romarin), l’huile d’olive (courante), couvrez et laissez frémir doucement pendant environ 50 minutes.

  4. L’eau doit être presque absorbée.

  5. Salez (une demi-cuillerée à café) et mixez aussi finement que possible.

  6. Ajoutez les reste de l’eau en dosant de telle sorte que la consistance ne soit ni trop épaisse ni trop aqueuse.
    Mélangez bien en mixant encore.

  7. Remettez la soupe à frémir et cassez les œufs dedans. Laissez le blanc d’œuf entourer le jaune (ne comptez guère plus de 2 minutes) et coupez immédiatement la cuisson.

  8. Versez la soupe avec un œuf dans chaque assiette, poivrez, saupoudrez de persil et versez un filet de très bonne huile d’olive.

“J’achète une excellente huile d’olive de Toscane ou de Sicile, vendue au poids par mon traiteur italien de quartier, mais je me suis aussi laissée séduire par l’huile d’olive (variété Koroneiki) du traiteur grec Mavrommatis, exceptionnelle. Peut-être une succursale se trouve-t-elle près de chez vous.”

Vous aimerez aussi…

la soupe de fèves

ou le potage aux pois cassés (au lard)…

ou encore la soupe de lentilles corail au curry

Publier un commentaire