Chich taouk

Préparation : 20 min + marinade : 4 heures Cuisson : 30 min

Pour 5 à 6 personnes

  • Blancs de poulet : 750 à 800 grammes
  • Citrons : 2
  • Huile d’olive : 5 centilitres (1/4 de verre ou 50 grammes)
  • Ail : 8 gousses (40 grammes)
  • Sel : 1 cuillerée à moka
  • Poivre blanc : 1/3 de cuillerée à café
  • Tabasco : 5 gouttes (ou 1 petit piment oiseau écrasé)
  • Curcuma : 2 cuillerées à café (ou 1 cuillerée à café de sumac)
  • Zaatar (thym libanais) effeuillé : 1 cuillerée à café
  • Poivron : 1 vert
  • Tomates cerises : 2 par brochette

Brochettes

Château Kefraya

À la demande de Clémence, voici la recette de Mimi, en direct de Beyrouth. Ces brochettes de poulet mariné sont tout simplement un délice, mais il faut subtilement doser les épices, l’ail et le citron. J’ai ajouté du curcuma et du thym (de ma jardinière, forcément), parce que les Libanais sont très fiers de leur thym (zaatar). En fait, c’est un plat syro-libanais et turc, et en turc, “chich” signifie brochette et “taouk”, poule.

  1. Coupez le poulet en gros morceaux.
    Si vous prenez un beau poulet et le désossez, c’est plus long, les morceaux sont plus inégaux, mais bien meilleurs. Un poulet doit vous donner sensiblement le même poids de viande.

  2. Épluchez, dégermez et écrasez (au presse-ail) les gousses d’ail.
    Vous pouvez un peu diminuer la quantité d’ail selon votre goût.

  3. Pressez les citrons pour obtenir 10 centilitres (1/2 verre ou 100 grammes), mais ne cherchez pas forcément à en avoir davantage pour l’équilibre de la marinade.

  4. Mélangez tous les ingrédients dans un saladier, couvrez et laisser mariner au moins 4 heures (disons le soir pour le lendemain ou le matin pour le soir).

  5. Préchauffez le four à 200° (thermostat 7).

  6. Embrochez les morceaux de viande (vous pouvez alterner avec des morceaux de poivrons, des champignons ou des tomates cerises, par exemple).

  7. Enfournez les brochettes dans un plat (en métal de préférence), arrosez-les avec la marinade.
    Faites cuire 30 minutes en retournant à mi-cuisson et en arrosant avec le jus.
    La cuisson au barbecue, à la plancha ou sous le gril est la plus courante, mais surveillez bien que la viande ne dessèche pas.

Servez avec de l’houmous, par exemple, ou un peu de couscous parfumé aux épices douces Tipiak.

“Attention, ce n’est pas un tajine, ne vous croyez obligé de mettre toutes les épices du Magreb ! Tenez-vous en à celles-là.”

Vous avez aimé cette recette…

vous adorerez le poulet au basilic thaï et à la citronnelle

ou le poulet mariné au citron et poivre vert

ou encore le poulet yassa

Publier un commentaire