Cake pomme-pomme sans œufs

Préparation : 30 min Cuisson : 55 min

Pour un moule à cake de 22 cm x 8 cm

  • Pommes (pas trop aqueuses, j’ai pris des Chantecler) : 4 grosses ou 5
  • Farine T55 : 160 grammes (j’ai utilisé, par goût, de la farine d’épeautre)
  • Beurre mou : 100 grammes
  • Sucre cassonade : 150 grammes
  • Levure chimique : 1 sachet (11 grammes)
  • Rhum : 2 cuillerées à soupe

Jus de raisin

Pomme, pomme, pomme, pomme ! Une recette de pommes de Mamina (merci à elle) a encore frappé : un cake tout pomme, pommes râpées, pommes en dés. Et voilà comment, sans œufs, on donne du moelleux et de l’humidité à un gâteau.

  1. Fouettez le beurre et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne crémeux.

  2. Râpez 2 pommes (grille à gros trous) et mélangez-les, dans un grand saladier, à la farine et à la levure.
    La farine de petit épeautre donne un parfum très particulier qui vaut vraiment d’être essayé.

  3. Incorporez doucement le mélange beurre-sucre en amalgamant bien.

  4. Préchauffez le four à 180°.

  5. Pelez les 2 ou 3 autres pommes et coupez-les en cubes.
    Incorporez ces morceaux au reste, avec le rhum.

  6. Versez le tout dans le moule à cake, beurré et enfournez pour 20 minutes.

  7. Pratiquez alors une fente au milieu du cake, dans le sens de la longueur.
    Poursuivez la cuisson pendant 30 à 35 minutes (vers la fin, surveillez du coin de l’œil, le dessus du mien a trop foncé). Piquez au centre une lame qui doit ressortir à peine humide.
    Bien sûr, du fait de l’absence d’œufs, la cuisson est un peu plus longue.

  8. Laissez le gâteau refroidir avant de couper et, même, attendez le lendemain, le temps que les parfums se mêlent.

“Le cake était aussi destiné à une petite fille de 15 mois, alors j’ai remplacé le rhum par une cuillerée à café de vanille liquide pour la cuisson et proposé aux adultes de se servir individuellement du rhum par la suite. Sans en abuser !”

Vous aimerez aussi…

la buche à la pomme râpée, amandes, noix et cognac

ou le gâteau à la pomme crue vanille et noix

ou encore la tarte aux pommes râpées

2 commentaires

mamina 08 mars 20

Belle interprétation de ce cake qui voyage encore... j’adore.

Mariatotal 09 mars 20

Merci de ces encouragements.

Publier un commentaire