Crevettes au pastis

Préparation : 20 min Cuisson : 5 min

Pour 4 personnes

  • Grosses crevettes crues : 48
  • Graines de fenouil : 2 cuillerées à café
  • Anis vert, 1/2 cuillerée à café
  • Ail lyophilisé : 1 cuillerée à café
  • Pastis : 5 centilitres
  • Fleur de sel : 1/2 cuillerée à café
  • Persil plat : 6 brins environ
  • Huile d’olive : 1 cuillerée à soupe

12 petites brochettes en bois

Coteaux varois

Quand je vois de belles crevettes crues au marché ou chez mon poissonnier, je ne résiste pas. Une entrée qui met tout de suite dans l’ambiance.

  1. Lavez le persil et essuyez-le : retirez les tiges et ciselez les feuilles.

  2. Épluchez les crevettes crues et piquez-les ensemble par 3 crevettes sur chaque brochette.

  3. Faites chauffer à puissance maximale une poêle à fond épais avec l’huile.
    Mélangez les aromates ensemble (sauf le sel) et réservez.

  4. Déposez les brochettes de crevettes dans la poêle. Saupoudrez les aromates par dessus.

  5. Retournez les brochettes quand elles commencent à virer au rose.
    Saupoudrez de sel.

  6. Quand les crevettes sont roses des deux côtés, versez le pastis et faites flamber. Attention à la dimension de la flamme.

Servez immédiatement parsemé de persil.

“En été, entre amis, faites griller les crevettes non épluchées, assaisonnez de même et servez : chacun épluche ses crevettes. Fournissez des serviettes en papier. Et si vous trouvez des crevettes vivantes, cuisinez-les de même, mais dans une cocotte à bords hauts (elles s’agitent un peu au début).”

“J’aime bien présenter ces crevettes sur des lanières de radis noir, obtenues à l’aide d’un genre de taille-crayons étudié pour faire ces lanières avec des courgettes, carottes, etc.”

Vous avez aimé cette recette…

vous adorerez les gambas sur gelée de pamplemousse…

et les verrines aux crevettes et cottage cheese

et encore les sucettes croustillantes de gambas

1 commentaires

Gilles 19 oct. 15

Comme pour les bananes flambées, la “dimension” de la flamme dépend du poids de la main (lourde ou légère wink sur le goulot. Par précautions (multiples), je dose le carburant de la flambée (“un doigt”, à choisir selon la quantité voulue) dans un verre, pour éviter tout risque de “retour de flamme” dans la bouteille (même si le pastis ou le rhum ne semblent pas inflammables à froid wink. Et pour ThanksGiving, tu nous fais la Dinde au Whisky ? Bon appétit !!!

Publier un commentaire