Æblekage, dessert danois aux pommes

Préparation : 30 min Cuisson : 10 min

Pour 4 personnes

  • Pommes : 5 ou 6 reines des reinettes ou Boskoop
  • Crème fleurette : 20 centilitres (ou une bombe de chantilly prête à l’emploi)
  • Cannelle : 1/2 cuillerée à café
  • Amarettini (petits biscuits secs aux amandes) : 2 poignées

Sirop de sureau

Un petit dessert typiquement danois inclus dans la formule à emporter de mon cher Flora Danica… Très facile et rapide à faire. En principe, l’æblekage se présente en trois couches, mais celui que j’ai mangé n’en avait qu’une. À vous de voir. Ne le montez qu’au dernier moment pour garder aux brisures de biscuits leur croquant.

  1. Mettez la crème fraîche au congélateur, ainsi que les fouets et le récipient pour la fouetter.

  2. Épluchez les pommes et enlevez les pépins et coupez-les en assez gros cubes.
    Mettez-les dans une casserole avec 2 cuillerée à soupe d’eau et la cannelle.
    N’abusez pas de la cannelle : même si les Scandinaves en font grand usage, là, elle ne doit couvrir ni les pommes ni les macarons.

  3. Couvrez la casserole et faites cuire les pommes à feu moyen pendant 5 minutes.
    Découvrez pour l’eau s’évapore et laissez cuire encore quelques minutes.
    Attention, la compote ne doit pas être réduite en purée : des morceaux de pomme doivent subsister.

  4. Laissez refroidir : mettez la casserole dans un fond d’eau froide pour accélérer le refroidissement.
    Puis, entreposez au réfrigérateur en attendant de monter le dessert.

  5. Concassez les amarettini, avec un maillet ou rouleau à pâtisserie, dans un sachet en plastique pour en faire des grosses miettes. Réservez.

  6. Fouettez la crème en chantilly.

  7. Montez le dessert : versez une couche de crème, une couche de compote, saupoudrez de brisures d’amarettini. Recommencez deux autres couches en terminant par de la chantilly et des miettes de macarons.

“La prononciation de l’æblekage s’approche de quelque chose comme êbelkêha… Vous voyez ?”

“En cas d’urgence, une compote toute faite est pratique et quand même agréable. La chantilly en bombe, si la crème est entière, est tout à fait honorable. Par ailleurs, en partant de ce principe, vous pouvez aussi changer de biscuits et concasser des speculos ou des Gavottes. Au Danemark, il existe, dans les supermarchés, de la poudre de macarons vendue toute prête, de la Makronrasp.”

“J’ai essayé avec une compote de prunes. C’est tout aussi fameux.”

Vous avez aimé cette recette…

vous adorerez le gâteau de pommes caramélisé

et la tarte aux pommes râpées

et encore le sorbet à la pomme verte

ou même l’Eton mess

2 commentaires

Michelle 06 oct. 17

Un très joli dessert, j’aime beaucoup ta présentation en verrine. Bon vendredi.

Gaborieau Annelise 15 févr. 18

Ta prononciation de æblekage est parfaite (êbelkêha) !!! Et c’est vrai c’est très, très bon !

Publier un commentaire