Campari, l’autre apéritif italien

Éditorial - 20 juil. 14

Si vous ne dégustez pas le Campari en spritz, optez pour un Campari-Schweppes-orange, le meilleur cocktail ! Un apéritif milanais qui doit figurer dans votre bar d’été. Et boire “allegretto ma non troppo du Campari quand Paris est à l’eau”, rappelez-vous Lilicub et son “Voyage en Italie”…

Inutile de vous donner la composition du Campari, c’est secret : du sucre, de l’alcool (teneur finale d’alcool : 25°), des plantes aromatiques et des colorants. Vous voilà bien renseignés… Le serveur d’une brasserie, un jour, me demanda si je tenais à garder mon estomac intact ! Oh, non, il exagère.

Le Campari-Schweppes-orange, l’essayer, c’est l’adopter :
- versez environ deux centimètres de Campari dans le fond du verre,
- diluez dans une demi-canette de Schweppes (zéro%, c’est assez sucré comme ça),
- ajoutez ajoutez 3 ou 4 glaçons
et une rondelle d’orange.

Pour obtenir un Campari-soda, remplacez le Schweppes par un autre soda, de type limonade.

Si vous préférez, au dos de la bouteille vous sont suggérés d’autres cocktails :

Campari Mojito
- 4 centilitres de Campari
- 1/2 citron vert (écrasé avec un pilon, comme pour la caïpirinha)
- 2 cuillerées à café de sucre roux en poudre
- Quelques feuilles de menthe fraîche
- 3 ou 4 glaçons
Arrosez d’eau gazeuse.
À vous de juger, mais le citron vert est un peu éteint pas le Campari.

Americano maison
- 3 centilitres de Campari
- 3 centilitres de vermouth rouge (Martini)
- 3 ou 4 glaçons Arrosez d’un trait d’eau gazeuse.

Negroni (ou Tunnel cocktail)
- 3 centilitres de Campari
- 3 centilitres de gin - 3 centilitres de vermouth rouge (Martini ou Lillet)
- 1 tranche d’orange

Genoa Vodka
- 6 centilitres de vodka
- 3 centilitres de Campari
- 9 centilitres de jus d’orange

Site de Campari : vous devez cliquer que vous avez l’âge de boire de l’alcool… Avec une liste de cocktails,
de même que les cocktails du concours des barmen : une caverne d’Ali Baba !

3 commentaires

wakajawaka 22 nov. 16

Quel dommage qu’il y ait tant de sucre dans ce breuvage, ça le rend écœurant et je dois m’en priver sauf en cocktail avec des boissons sans sucre.

mariatotal 23 nov. 16

Vous n’avez pas tort, je le bois toujours en cocktail aussi, jamais pur. Avec du citron vert et de l’eau gazeuse, c’est parfait.

Mamayo 24 juin 17

1 à 2 cm de Campari au fond d’une coupe que l’on remplit d’un bon pétillant bien frais : excellent et ça change du kir.

Publier un commentaire