Ne manquez pas les inimitables citrons de Sicile (pour commencer votre limoncello)…

Que manger en mars

Éditorial - 28 févr. 18

En mars, Pâques et le printemps approchent, on commence à trouver des fraises importées, mais convenables. Et bientôt les gariguettes. Les asperges aussi commencent à sortir de terre. Et, à la fin du mois, l’agneau et le chevreau seront de mise sur votre traditionnelle table pascale…

Chez le marchand de primeurs

Fruits et légumes d’Europe

asperges, basilic, céleris (rave et branche), champignons cultivés, chou-fleur, chou pommé, crosnes, endives, épinards, mâche, navet, persil, poireaux, pommes, raifort, romarin, topinambour, vitelotte

Les fruits et légumes importés

agrumes (mandarine, orange, pamplemousse), banane, fraises d’Espagne, fruits de la passion, mangue

Fruits secs

raisins secs, pignons, pistaches

Légumes secs

lentilles

Chez le boucher, volailler, tripier

agneau, bœuf, chevreau, porc, veau

Volailles d’élevage

bécasse, canard, chapon, lapin, poulet

Gibier

chevreuil, faisan, lièvre, oie, perdreau, sanglier

Chez le poissonnier, écailler

Coquillages et crustacés

coquilles saint-Jacques, crevettes, huîtres, langouste

Poissons frais

alose, bar, brochet, carpe, daurade, lamproie, limande, lotte, maquereau, merlan, morue, raie, saumon, truite, turbot

Poissons fumés

haddock, hareng

Chez le crémier-fromager

brocciu, comté, époisses, mozzarella, roquefort
crème

et ls gariguettes arrivent sur les étals, signe indéflectible du printemps !
Dans certains ports, le 31 mars, c’est la fin des ormeaux, ces précieux coquillages.

Publier un commentaire